Établissement Privé d'Enseignement Technique Supérieur

Accueil » Formations professionnelles » Responsable de Développement Touristique Territorial option Œnotourisme

Responsable de Développement Touristique Territorial option Œnotourisme

Le responsable de développement touristique territorial fédère et accompagne les acteurs du tourisme ou en lien avec le secteur, afin d’accroître la qualité de l’accueil et l’attractivité du territoire, d’optimiser le nombre de visiteurs et les ressources induites et de valoriser les atouts du territoire dans le cadre d’un développement durable. Il respecte la politique territoriale et tient compte des attentes et des modes de consommation de la clientèle et des intérêts de la population locale.

Activités visées / Objectifs

Le responsable de développement touristique territorial repère les partenaires susceptibles de participer à une action touristique et sollicite leur adhésion. Il participe à la programmation des phases du projet ou de l’évènementiel et coordonne les équipes de salariés et de bénévoles impliquées. Il informe régulièrement les partenaires et les participants de l’avancement du projet, se tient à leur disposition et veille à maintenir leur motivation tout au long du projet.

Le responsable de développement touristique territorial contribue à la gestion administrative du projet dans le respect des règles et délais obligatoires.

Pour développer l’attractivité du territoire et à partir d’une analyse de ses atouts et de ses contraintes, le responsable de développement touristique territorial participe à la promotion du territoire dans son ensemble, en veillant à la représentation des sites confidentiels. Il contribue à la réalisation du plan de communication multimédia. Il assure une veille marketing régulière et accompagne les opérateurs à la création ou l’amélioration d’offres touristiques en identifiant les forces et les faiblesses des prestations et les attentes des clientèles ciblées. Il coordonne la conception d’offres multi partenariales.

Le responsable de développement touristique territorial conseille les opérateurs pour la réalisation du prévisionnel de gestion d’une action, en tenant compte de leur situation économique et de leur stratégie. Il détermine le point d’équilibre et définit des indicateurs de suivi de l’action touristique.
Il préconise des actions pour assurer ou améliorer la rentabilité d’un projet, aide au montage d’un dossier de demande financière et peut préparer le traitement comptable nécessaire pour le bilan d’une action.

Afin d’inciter les acteurs à développer leur démarche qualité et de viser l’obtention de labels ou de classements, le responsable de développement touristique territorial propose des accompagnements individuels, des ateliers collectifs ou des formations. Il est à l’écoute des acteurs, les informe à propos de l’évolution des demandes de la clientèle et des tendances émergentes. Il les assiste dans l’élaboration de dossiers de labélisation ou de classement et dans l’exploitation de questionnaires en français et en anglais. Il apporte son conseil pour valoriser la qualité des prestations dans les médias et sur le Web.

Dans l’exercice de ses activités, le responsable de développement touristique territorial utilise l’anglais au niveau B2 du cadre européen de référence des langues.

Le responsable de développement touristique territorial travaille sous l’autorité d’un responsable hiérarchique ou d’un élu auquel il rend compte. Il est autonome dans l’organisation du travail collaboratif avec les prestataires.

Le responsable de développement touristique territorial travaille avec de nombreux partenaires institutionnels et professionnels dont les modes de fonctionnement et les objectifs peuvent être différents. Il travaille dans le souci de la réussite commune et facilite la compréhension mutuelle des partenaires.

L’emploi nécessite de nombreux déplacements sur le territoire. En fonction des actions, le responsable de développement touristique territorial peut travailler le week-end, les jours fériés ou en soirée. Il est impliqué dans la mise en œuvre de plusieurs projets simultanés et il est souvent sollicité par les différents partenaires.

Débouchés

  • Responsable de projets de développement oeno touristique
  • Responsable de bureau d’information touristique
  • Responsable d’office de tourisme
  • Conseiller technique tourisme
  • Chargé de mission tourisme
  • Chargé de mission développement du tourisme local
  • Chargé de mission promotion et valorisation du tourisme local
  • Chargé de mission développement économique et touristique
  • Chargé de la coordination touristique
  • Responsable de promotion et de valorisation du tourisme local
  • Responsable de coordination touristique territoriale
  • Chargé d’études tourisme
  • Chef de projets tourisme
  • Consultant tourisme
  • Coordinateur du développement touristique territorial
  • Chargé d’études développement touristique

Secteurs d’activité

  • les agences d’évènementiels
  • les centres de congrès, parcs des expositions
  • les offices de tourisme, bureaux d’information touristique
  • les collectivités territoriales dont EPCI
  • les CDT/CRT
  • les associations de développement économique
  • les fédérations des opérateurs du tourisme
  • les agences réceptives
  • les parcs naturels régionaux
  • les sites et lieux de visite
  • les maisons thématiques
  • les chambres consulaires
  • les opérateurs touristiques (hébergeurs, bases de loisirs, transporteurs)
  • les associations de tourisme, d’écotourisme, de promotion d’itinéraires
  • les chaînes volontaires (hôtellerie, camping)

Aptitudes

  • Savoir travailler en équipe
  • Être autonome et organisé
  • Savoir communiquer en Anglais
  • Gérer la relation client
  • Savoir gérer le stress

Programme

  • Pilotage et montage de projets
  • Communication digitale
  • Gestion et fiscalité
  • Management et ressources humaines
  • Marketing
  • Tourisme et territoire
  • Anglais professionnel
  • Œnologie
  • Session de validation

Validation

Le titre comprend quatre certificats de compétences professionnelles (CCP) pour l’obtention du titre professionnel de niveau II du ministère de l’emploi.

 

Codes ROME : G1102
Codes FORMACODE : 42623
Codes CPF : 147741
COPANEF : 155017

Conditions d’accès administratives

  • Demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle Emploi
  • Avoir défini et validé un projet professionnel auprès de l’une des structures d’Accueil, d’Information et d’Orientation (AIO) habilitée par la Région, qui aura établi une « prescription », conformément à la procédure,
  • Posséder les pré-requis nécessaires à la certification
  • N’ayant pas suivi de formation qualifiante dans les 12 derniers mois
  • A titre exceptionnel, et avant l’entrée en formation, des demandes de dérogation pour un candidat pourront être examinées par la Région
  • Dossier de candidature
  • Avis de situation pôle emploi de moins de 30 jours
  • Pièce d’identité en cours de validité
  • Attestation d’assurance « responsabilité civile individuelle »

Modalités de sélection

  • La formation est réservée aux demandeurs d’emploi
  • Fiche de prescription obligatoire
  • Dossier de candidature à compléter
  • Sélection par un entretien individuel
  • Test en Anglais et étude de cas